Aller au contenu

Société de production innovante ou start-up technologique ?

Un article de Isabelle Repiton.
Un article de Isabelle Repiton.

Article_SATELLIFAX_SATELIFAX_MAGAZINE_2018_1

Société de production innovante ou start-up technologique ?  A lire aussi ici
ToonYou.com est à la fois l’une et l’autre. L’application développée par la société permet de personnaliser une série d’animation en remplaçant les visages des personnages par des visages familiers. Il suffit de télécharger un selfie et des photos de membres de sa famille pour en faire les héros de la série.

A l’origine de ToonYou.com, l’ambition de son fondateur, Alexandre Touret, était « d’accompagner les parents de jeunes enfants confrontés à la révolution du divertissement ». Entre la crainte et la culpabilité d’abandonner un jeune enfant devant un écran et leur manque de disponibilité, les parents sont sans cesse tiraillés et culpabilisés. Venant de l’univers de la publicité interactive et devenu jeune parent lui- même, Alexandre Touret voulait créer un divertissement éducatif, où l’enfant reste immergé dans l’univers familial et où le parent a l’impression de garder un lien avec lui.

Il souhaitait produire une première série d’animation et développer dans le même temps la technologie de substitution des visages de la série par

ceux de chaque enfant qui la regarde et de sa famille. Mais avec les mécanismes « en silo » de financement de l’audiovisuel français, « il fallait choisir entre produire et innover », confie celui qui en 2015 était un nouveau venu dans la production.

Les nouveaux visages sont injectés dans la série
C’est en Belgique, auprès du fonds wallon de l’audiovisuel Wallimage, qu’il a trouvé un appui et des investissements pour développer de front la technologie et une série à la fois éducative et humoristique sur les métiers – d’agent secret à lutin du Père Noël en passant par chauffeur routier… –, intitulée Mon job de rêve (70 x 3’) pour les 2-6 ans.

Le visage des trois personnages de la série peut être remplacé par celui de

l’enfant et de ses parents ou d’autres proches. Une fois téléchargée la photo, le moteur de personnalisation repère les zones clés pour l’expression du visage (yeux, bouche…) et peut faire jouer une centaine d’émotions à chaque personnage. Ces nouveaux visages avec leurs expressions sont ensuite injectés dans la série, selon le découpage prédéterminé en amont et après passage par un logiciel de rendu d’images dans les serveurs de la jeune société. Cela permet de renvoyer à chaque détenteur de l’application la série dont il est le héros.

Un abonnement gratuit grâce au partenariat avec France TV
Financée par la RTBF belge, Unis TV au Québec, Majid Kids TV au Moyen-Orient, la série est disponible dans le 

cadre d’un test, dans sa version non personnalisée, sur l’application Zouzous des programmes jeunesse de France Télévisions, et avec possibilité de personnaliser les épisodes dans une autre application dédiée, ToonYou Dessin animé JobDeRêve. L’accès à la personnalisation nécessite un abonnement dans la plupart des pays. En France, dans le cadre du partenariat avec France Télévisions, il est actuellement gratuit.

Outre les épisodes d’une série, d’autres produits dérivés, comme des livres, peuvent aussi être personnalisés aux visages de la famille, imprimés et envoyés à la demande.

S’appuyant sur l’avis d’une pédopsychiatre qui valide le bien- être déclenché chez l’enfant par la reconnaissance du visage de ses parents, saluée pour son côté éducatif, à la fois par le contenu de la série, et par le pont qu’elle crée avec des objets physiques comme les livres, l’application a valu plusieurs récompenses à ToonYou. Cela lui a permis de poursuivre ses développements et d’adapter sa série aux Emirats arabes unis et en Corée, au sein d’incubateurs locaux.

Aujourd’hui au sein de l’incubateur de talents R/O (se prononce Héros), basé à Charleroi en Belgique, avec l’aide de Wallimage et des éditions Dupuis, ToonYou a écrit un second

projet de spécial TV d’animation de 90’, Paperman et Machégirl, où dans une école maternelle des marionnettes de papier résistent à des personnages en hologrammes qui ont détrôné la vraie maîtresse. La production de cette série fait appel à plusieurs techniques – live action, stop motion, animation 3D –, ce qui complexifie la technique de personnalisation des héros Paperman et Machégirl. Outre le projet TV, le concept se décline en un jeu, dont une partie des principes a été inventée pendant un hackathon de 5 jours avec des développeurs issus du jeu vidéo.

Le joueur peut par exemple dessiner lui-même un objet utile pour son parcours dans le jeu, le photographier et le télécharger vers l’application. L’objet viendra au secours de son personnage en s’insérant dans le jeu: des ailes pour qu’il s’échappe, un nuage pour qu’il se cache… Une façon de marier dessin manuel traditionnel sur papier et nouvelles technologies.

ToonYou espère séduire des chaînes avec ces nouveaux héros et entrer dans le circuit classique de financement de production. Mais tout en continuant à chercher à produire de nouveaux pro- grammes personnalisables, ToonYou travaille avec Wallimage pour propo- ser à d’autres producteurs d’anima- tion, dans la mesure où leurs contenus peuvent être personnalisables, d’utili- ser sa technologie. Voire de réécrire la série afin de la rendre personnalisable au visage du spectateur.

Isabelle Repiton